Travailler dans la Data : faire du conseil ou rejoindre un corporate?

Deux options sont possibles pour celui qui veut évoluer dans le milieu de la Data.La première est de mettre ses compétences au service d’une entreprise, qu’elle soit grande ou petite. La seconde est de rejoindre une équipe spécialisée dans la data au sein d’un cabinet de conseil.

Voici quelques éléments pour faciliter ce choix

Le conseil en data comporte de sérieux avantages

Il est d’abord important de préciser que le monde du conseil est fait d’une multitude d’acteurs et que d’un cabinet à l’autre les conditions de travail, les rémunérations, les sujets peuvent grandement varier. Mais on peut tout de même dégager quelques grandes tendances :

  • On ne s’ennuie pas dans le conseil : on change régulièrement de client et de mission, voire de secteur ce qui permet de se confronter à des sujets d’études divers. La curiosité intellectuelle est satisfaite et permet d’éviter la routine grâce à un challenge toujours renouvelé.
  • On saisit les différents enjeux de la data rapidement : au niveau des problématiques data, on est soumis à différents cas d’usage et on voit des contextes d’entreprise très différents : cette diversité nourrit une culture générale data de façon assez efficace qui permet d’etre opérationnel dans de multiples environnements et de se nourrir de best practices un peu partout.
  • Le métier évolue au bout de quelques années : en plus de compétences techniques, le consultant monte rapidement en compétences sur d’autres enjeux :encadrement de jeunes collaborateurs, gestion de la relation commerciale… Le consultant ajoute à son bagage technique des capacités managériales et une approche business proche des réalités des clients.
  • La mobilité interne est importante en conseil : dans les grands cabinets de conseil en organisation et en stratégie, l’évolution est balisée et quasi automatique. Pas de surprises, ni de politique, on a des perspectives d’évolution en salaire, responsabilité et grades chaque année.

Ce qui plaît dans le corporate en Data 

Il est important de rappeler que l’on peut évoluer dans une start-up ou dans des entreprises de taille plus importantes et que cela n’englobe pas la même réalité.

  • On a le sentiment de mener les projets de bout en bout et donc d’avoir un réel impact sur une organisation. Alors que dans le conseil, on a tendance à ne pas dépasser le stade du POC, en interne, on creuse les sujets réellement en ayant un peu plus de temps et on a l’occasion de les voir aboutir.
  • En général, l’équilibre de vie tourne à l’avantage du corporate : en conseil, les horaires sont extensibles à souhait et dépendent de la charge de travail à réaliser en mission. Le rythme en entreprise est en général moindre.
  • Pour le cas des entreprises spécialisées dans la Data ou qui sont très en avance techniquement, on a la possibilité d’avoir de vrais mentors techniques et de pouvoir faire un peu de recherche. Cette posture est plus difficile à avoir en conseil où la notion du temps est complètement différente.

Les bonnes questions à se poser

Lorsque l’on hésite entre évoluer dans un corporate ou faire du conseil, il faut se poser les questions adéquates :

  • Est-ce que la posture de consultant, qui consiste à se mettre en position de « prestataire de services » me convient ? Est-ce que je préfère un environnement plus stable ou plus challenging ?
  • Est-ce que je pense pouvoir m’épanouir dans une posture commerciale à moyen terme ? Si oui, est-ce que je peux attendre de devenir Manager/Associé pour gérer cet aspect de la vie du cabinet ?
  • Suis-je intéressé par les applications business de la Data ? Ou est-ce que je préfère rester sur des problématiques techniques?
  • Est-ce que je ressens le besoin de travailler sur des missions variées ou est-ce que je préfère approfondir un sujet ?

 

A propos de l'auteur

Retour