Maïté Allain


Serial entrepreneuse d'Upward Data

Reine de la nuit assumée

Jamais avare de conseils littéraires!
  • Maïté, qui es-tu ?

    Je m’appelle Maïté Allain. Je suis diplômée d’un master marketing à Science Po et, à la fin de mes études, j’ai fait de la gestion de projets dans une agence d’évènementiel monégasque. J’ai rejoint le groupe Upward en janvier 2016.

    Je suis tombée sur une annonce qui parlait d’Upward et du lancement d’une activité de recrutement en data. J’ai rencontré Michaël, le fondateur du Groupe, qui m’a expliqué sa vision du recrutement et les valeurs d’Upward que ce soit le développement client/ candidat/ expertise. Cela a été un coup de coeur et je suis très fière qu’on ait pu lancer ensemble Upward Data en janvier 2016.

  • Qu’est-ce qui t’a plu chez Upward ?

    Le coté très pro-candidats, avec la volonté de les accompagner sur le long terme.

    La transparence et l’expertise sont deux autres facettes qui m’ont séduite chez Upward.

    Enfin le monde de la Data m’a toujours intriguée et cette opportunité m’a permis d’enfin assouvir ma soif de connaissances autour de ces sujets.

  • Que remarques-tu lors des entretiens avec les candidats ?

    Les candidats en Data – surtout lorsqu’ils sont nouveaux arrivants sur ce marché –, font face à de nombreuses problématiques : les entreprises ne mettent pas les mêmes définitions derrière des intitulés métiers similaires, certains acteurs sont peu visibles et le déroulement des processus de recrutement n’est pas toujours clairement communiqué. En entretien, ils me posent beaucoup de questions sur le marché : comment se positionner, pourquoi existe-t-il un tel différentiel de salaires pour des postes équivalents, comment se reconvertir en Data…

    Je rencontre fréquemment des candidats qui ne savent pas ce à quoi ils peuvent prétendre -ou comment l’obtenir- et vers quels interlocuteurs se tourner.

  • Quels sont les enjeux du recrutement Data ?

    Tous les secteurs d’activité connaissent aujourd’hui une révolution initiée par la Data.

    Les entreprises recrutent de plus en plus de personnes spécialisées dans ce domaine. Les profils sont donc de plus en plus prisés ! Le problème, c’est que les embauches aboutissent rarement à une situation optimale.

    En effet, les besoins initiaux des recruteurs sont souvent mal définis. Résultat : ce ne sont pas toujours les meilleurs profils qui sont retenus, le candidat engagé ne maîtrisant pas une base de données précise ou le logiciel attendu. L’entreprise a alors fait un recrutement sous-optimal, ce qui est décevant pour tout le monde et rend les managers plus réticents pour leurs futurs recrutements sur des profils Data.

    Le grand challenge pour Upward est de mettre en relation les bons candidats avec les bonnes entreprises pour les positionner sur des postes définis avec justesse.

  • Quels conseils donnerais-tu aux jeunes diplômés ?

    N’hésitez pas à aller à la rencontre d’un maximum d’acteurs de la Data ! C’est en rencontrant les gens que l’on cerne au mieux le marché et que l’on comprend les réels besoins et enjeux. Il ne faut pas avoir peur d’aller chercher de l’information pour être ensuite capable de se positionner face aux entreprises.